Real Madrid : Zidane officiellement de retour comme entraîneur !

Zizou a officiellement été intronisé nouvel entraîneur du Real lundi soir, à peine neuf mois après son départ du club. 

Zidane au Real Madrid, acte II ! Zizou est officiellement de retour sur le banc madrilène, neuf mois après sa démission au sommet de sa gloire. L’entraîneur français, triple vainqueur de la Ligue des champions avec les “Merengue” (2016, 2017, 2018), a signé un contrat jusqu’au 30 juin 2022, selon un communiqué du club. Le champion du monde 98 remplace l’Argentin Santiago Solari, dont le poste était menacé depuis deux défaites dans le clasico contre le FC Barcelone en Coupe d’Espagne et en Liga, et surtout après l’élimination en huitièmes de finale de la C1 contre l’Ajax Amsterdam. Une conférence de presse se tiendra lundi soir à 20h au stade Santiago-Bernabeu.

Un défi immense.

Ce retour de Zidane est un improbable coup de théâtre dans une saison cataclysmique au Real. Après avoir quitté son poste (janvier 2016-mai 2018) parce qu’il estimait ne plus pouvoir tirer le meilleur d’un effectif vieillissant et repu de trophées, le champion du monde 98 a l’opportunité de revenir en sauveur pour redresser la barre d’une fin de saison qui s’annonçait comme un long calvaire. Son absence se sera lourdement fait sentir : après avoir remporté neuf trophées sous les ordres du Français, le Real a laissé partir son meilleur buteur historique Cristiano Ronaldo et sombré dans une fin de cycle avec son nouveau technicien Julen Lopetegui, limogé fin octobre au lendemain d’une déroute 5-1 dans le clasico à Barcelone.

D’abord nommé comme intérimaire, Solari a été conforté en novembre dans ses fonctions, remportant le Mondial des clubs. Une semaine noire au sortir de l’hiver a néanmoins éloigné le Real de tous les trophées possibles : deux clasicos perdus et une élimination sans gloire en huitièmes de Ligue des champions contre l’Ajax Amsterdam. Et en dépit d’une victoire poussive dimanche à Valladolid (4-1), l’Argentin s’est retrouvé sur la sellette, ce qui a ouvert la voie à un possible retour de Zidane, dont la famille reste installée à Madrid. A 11 journées de la fin de la Liga, le Real (3e, 51 pts) est confronté à un incroyable défi : tenter de refaire son retard de 12 points sur le leader Barcelone (1er, 63 pts) pour sauver sa saison.