Prime défiscalisée : 400 euros en moyenne pour 5,5 millions de salariés

Quelque 5,5 millions de salariés ont reçu de leur employeur une prime exceptionnelle défiscalisée, selon le bilan définitif communiqué jeudi par Matignon.

Quelque 5,5 millions de salariés ont reçu de leur employeur une prime exceptionnelle défiscalisée, d’un montant moyen de 400 euros, selon le bilan définitif communiqué jeudi par Matignon sur ce dispositif qui sera reconduit l’année prochaine.

Au total 2,2 milliards d’euros de primes ont été versées par les entreprises entre le 10 décembre et le 31 mars, période pendant laquelle elles pouvaient signer un accord collectif portant sur le versement de ce bonus.

Un montant moyen de 450 euros

La prime, qui avait été décidée en décembre pour répondre à la crise des “gilets jaunes”, a été octroyée dans 408.000 établissements, soit 20% du secteur privé. Le montant moyen versé est de 450 euros, mais 30% des salariés concernés ont touché le maximum autorisé, soit 1.000 euros. Exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations sociales patronales et salariales et de prélèvements sociaux, cette prime s’adressait à des salariés dont la rémunération en 2018 était inférieure à trois Smic, soit environ 3.600 euros net.

Une prime reconduite en 2020

Lors de sa conférence de presse le 25 avril, Emmanuel Macron a annoncé que ce dispositif serait reconduit en 2020 pour les entreprises ayant un accord d’intéressement. Par ailleurs, la revalorisation et l’élargissement de la prime d’activité représenteront en 2019 trois milliards d’euros de pouvoir d’achat distribués aux ménages modestes, selon Matignon. Au premier trimestre, la prime d’activité a bénéficié à 1,3 million d’allocataires supplémentaires. Au total 4,1 millions de foyers sont désormais bénéficiaires de la prime d’activité avec, selon Matignon, “un taux de recours qui excède désormais 80%” (c’est-à-dire que plus de 8 personnes sur 10 éligibles ont fait la démarche pour en bénéficier).

Le montant de la prime d’activité, allouée aux salariés autour du Smic, a été augmenté au 1er janvier de 90 euros maximum. Parallèlement, le gouvernement a élargi l’assiette de cette prestation.  Cette prime bonifiée correspondait à la promesse d’Emmanuel Macron d’augmenter de 100 euros les personnes ayant des revenus au niveau du Smic (90 euros de prime d’activité + revalorisation automatique du Smic).