Attaque de Villeurbanne : le suspect avait obtenu l’asile en 2018

Le suspect de l’attaque au couteau, qui a fait un mort près de Lyon, est un Afghan de 33 ans qui avait obtenu l’asile en 2018. 

Le suspect de l’attaque au couteau de samedi à Villeurbanne est un Afghan de 33 ans qui avait obtenu l’asile en France en 2018, sous le statut spécifique de la “protection subsidiaire”. L’AFP a appris l’information auprès de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). L’homme, qui a partiellement reconnu les faits après l’attaque qui a notamment coûté la vie à un jeune homme de 19 ans, était connu sous plusieurs identités et trois dates de naissance. Il l’avait expliqué ce week-end le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet.

Arrivé en France en 2016 “sans famille”

Arrivé en France en 2016 “sans famille”, il a obtenu en mai 2018 la “protection subsidiaire” de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) “en se présentant comme étant né en 1986”, ce qui correspond à l’un des âges (33 ans) sous lequel il était connu des autorités, affirme Didier Leschi, directeur de l’OFII. La protection subsidiaire est accordée, selon l’Ofpra, à “toute personne dont la situation ne répond pas à la définition du statut de réfugié mais pour laquelle il existe des motifs sérieux et avérés de croire qu’elle courrait dans son pays un risque réel de subir” une atteinte grave, comme la peine de mort, la torture, ou une “menace grave et individuelle contre sa vie” en raison “d’une situation de conflit armé”.

Pas de saisine du parquet antiterroriste

Il possédait, comme toute personne placée sous ce statut, une carte de séjour temporaire d’une durée d’un an renouvelable. Sa carte devait expirer en 2020, laissant penser qu’elle a pu déjà être renouvelée au moins une fois depuis son obtention en 2018. Depuis 2018, il était toujours hébergé dans un centre pour demandeurs d’asile même si son statut ne le permettait plus, a poursuivi Didier Leschi. “En raison de la personnalité du mis en cause et en l’absence d’éléments permettant de rattacher directement son passage à l’acte à une entreprise terroriste”, le Parquet national antiterroriste (PNAT) n’a pas été saisi à ce stade, pour cette attaque qui a aussi fait huit blessés.

Le jeune tué originaire d’un petit village de Savoie. Le jeune homme de 19 ans tué samedi dans l’attaque au couteau de Villeurbanne s’appelait Timothy Bonnet et était originaire de Bonvillard, petite localité de Savoie proche d’Albertville. “Nous sommes un petit village, tout le monde se connaît et nous sommes effondrés”, a brièvement commenté à l’AFP Jean-Claude Hugonin, maire de cette commune de 350 habitants. Grand amateur de musique – il jouait notamment de la batterie – le jeune Savoyard se rendait alors au festival Woodstower, à Vaulx-en-Velin, près de Lyon. Amateur de pâtisserie, il avait obtenu en 2017 un CAP de cette spécialité au lycée hôtelier de Challes-les-Eaux, près de Chambéry, a-t-on appris auprès de l’établissement.

More from author

Related posts

Advertisment

Latest posts

Urbain citadin

Smart grids ...

Bus gratuit

Gratuité transport ...

Territoire

Développement des villes ...

Want to stay up to date with the latest news?

We would love to hear from you! Please fill in your details and we will stay in touch. It's that simple!