Consommation : le panier moyen au plus haut, les premiers prix bondissent

Après cinq années de relative stabilité, le panier moyen des produits de consommation courante des Français n’a jamais été aussi cher en 2018, selon l’Observatoire des prix de Familles rurales. 

Le panier moyen des produits de consommation courante des Français n’a jamais été aussi cher en 2018, augmentant de 2,6% sur un an après cinq années de relative stabilité, les premiers prix bondissant même de 7%, selon Familles rurales. Pour l’association de consommateurs, qui publie vendredi les conclusions annuelles de son “Observatoire des prix” créé en 2006, “2018 a été une année record”.

Une augmentation quelle que soit la surface de vente.

Le prix moyen du panier, calculé sur la base de 35 produits de consommation courante répartis en 13 catégories, n’a jamais été aussi cher, à 139,50 euros, soit une hausse de 2,6% par rapport à 2017, après cinq ans de relative stabilité. Cette augmentation se constate quelle que soit la surface de vente (hypermarchés, supermarchés ou hard-discounts) et reflète de fortes disparités territoriales: “faire ses courses dans l’Ouest de la France coûte ainsi près de 10% moins cher qu’en Île-de-France”.

Le bio coûte 65 % plus cher que le panier moyen.

Par ailleurs, ajoute l’association, “si le ‘manger mieux’ retentit désormais comme une injonction, force est de constater que tous les produits ne sont pas accessibles à toutes les bourses : en moyenne, le bio coûte 65% plus cher que le panier moyen et près de deux fois plus cher que le panier ‘premier prix'”.

Une hausse des premiers prix.

Concernant justement ces “premiers prix”, l’association pointe “une hausse particulièrement remarquable, de 6,9% en moyenne, “et jusqu’à 13,4% dans les hard-discounts”. Entre 2008 et 2018, le panier “premier prix” a ainsi pris 4,9%, à 104,80 euros : “depuis 2014, le prix de ce panier n’a cessé d’augmenter avant d’atteindre son point culminant cette année”, souligne l’association, qui “s’inquiète de cette situation qui pénalise principalement les budgets les plus contraints”.

More from author

Related posts

Advertisment

Latest posts

Tesla et ses illuminations de mise à jour

Les voitures électriques du constructeur Tesla nécessitent une mise à jour régulière pour améliorer de nombreux points de contrôles. La force de la marque...

Velis Electro, un futur taxi interurbain?

Le déplacement interurbain se fait généralement par les chemins terrestres, mais le futur nous permettra-t-il d’emprunter les airs ? Les avions légers semblent être une...

Stellantis et Engie s’associent

Le groupe Stellantis, fusion entre PSA et Fiat Chrysler, crée en 2020 et le groupe Engie vont s'associer dans la mobilité électrique. Un défi vers...

Want to stay up to date with the latest news?

We would love to hear from you! Please fill in your details and we will stay in touch. It's that simple!