L’Île électrique au Danemark

By Morgan

Dans le monde de l’énergie, le Danemark est reconnu pour être un des pays qui produisent une grande quantité d’énergie électrique. Cette réputation, les danois la doivent aux projets électriques qui se développent sur l’île Samsø depuis des années. Cette île n’a pas encore fini de faire des prouesses, car elle hébergera d’autres projets électriques dans les années à venir.

L’Île électrique, au fil des années

Samsø est une île située à l’est du Jutland, dans le détroit de Kattegat. La commune comptait 3 684 habitants permanents en 2019. Sur les 114,26 km² qu’elle mesure, de nombreux projets électriques ont vu le jour. En effet, elle est reconnue pour l’importance des projets électriques qui s’y développent depuis des années. La particularité de cette île danoise est l’hébergement des projets électriques ayant trait à l’électricité renouvelable. L’énergie éolienne est la source d’énergie principale des habitants de cette région.

Cette révolution énergétique de l’île danoise a pris naissance en 1998 quand l’État a choisi cet endroit isolé pour abriter un projet énergétique de grande envergure. Il s’agissait d’un projet visant à rendre autonome un espace isolé grâce à des installations permettant l’exploitation des sources d’énergies renouvelables.

Après le démarrage du projet, l’île n’a pris que 10 années pour réduire son empreinte carbone considérablement. 20 ans après l’amorçage de l’exécution du projet soit en 2017, l’empreinte carbone de l’île est descendue jusqu’au niveau négatif. Elle était estimée à moins de 3 tonnes de CO2 par année et par personne vivant sur l’île.

Ce chiffre représente près de la moitié de la réduction du CO2 par an dans le monde, une réduction estimée à près de 6 tonnes. Pour atteindre ce niveau, les dirigeants de l’île utilisaient une méthode appelée celle de Samsø pour inciter les populations à adopter l’éolienne.

La méthode consiste à sensibiliser les habitants sur l’avantage économique que représente l’éolienne au lieu de leur parler de préservation de la planète. C’est grâce à cette méthode que jusqu’alors, l’empreinte carbone de cette région est toujours dans le négatif.

Des projets prometteurs et énergétiques

Pour renforcer l’autonomie en énergie renouvelable dans cette région du globe, d’autres projets prometteurs sont en cours de réalisation. Parmi ces projets, celui qui est aux centres des préoccupations est la construction d’un central de biogaz. Ce central permettra d’utiliser les déchets issus de l’agriculture et de l’élevage pour fabriquer de l’énergie renouvelable.

Cependant, l’atteinte des objectifs fixés pour ce projet nécessite l’apport de l’État, mais aussi un grand espace géographique. L’autre projet électrique qui propulserait l’indépendance énergétique de l’île est l’aménagement d’un parc offshore. Cet espace abritera environ 200 appareils de production d’énergie éolienne au bord de la mer situé au Nord.

D’ici à 2030, ce projet de parc éolien devrait voir le jour et contribuerait au renforcement de la réputation du Danemark en matière de politique d’énergie renouvelable.

Laisser un commentaire