La ligne d’arrivée! Haval décide de se retirer du marché des voitures à essence

By Amelie

La société chinoise Great Wall Motors a annoncé que sa sous-marque Haval cessera de vendre des voitures à essence d’ici 2030. Elles seront remplacées par des voitures électriques et hybrides. Dès 2025, elles représenteront 80 % du chiffre d’affaires total de Haval.

Pourquoi Haval abandonne-t-elle les voitures à essence ?

Les constructeurs automobiles chinois ont actuellement tendance à se tourner vers des voitures alimentées par de nouvelles sources d’énergie. Ce terme désigne les hybrides rechargeables et séquentiels ainsi que les voitures purement électriques. Ainsi, Chery, Changan et Geely ont annoncé des plans de grande envergure pour développer une telle direction. Toutefois, M. Haval a été l’un des premiers à fixer un délai précis pour l’arrêt des ventes de voitures à essence.

Selon la présentation de Great Wall Motors, 80 % de ses ventes seront des hybrides d’ici 2025. Et d’ici 2030, les voitures à essence quitteront la gamme de la marque. Il ne laissera de place qu’aux voitures hybrides et électriques. Pour y parvenir, GWM investit 100 milliards de yens (700 millions d’euros) dans le développement technologique. Pour souligner cette nouvelle orientation, la marque a dévoilé un logo renouvelé. Conceptuellement, il reste le même, mais la police de caractères a changé.

La tendance à la baisse de la demande de voitures à essence en Chine n’est pas une coïncidence. Les acheteurs sont beaucoup plus fidèles au marché des voitures alimentées par de nouvelles sources d’énergie. Par exemple, BYD, qui a déjà refusé de fabriquer des voitures uniquement équipées de moteurs à combustion interne, a dépassé, à la fin du premier semestre 2022, tous les leaders traditionnels en Chine, notamment Changan, Geely, Haval et Chery, en termes de ventes. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux fabricants se lancent dans les nouvelles technologies.

Quels sont les modèles que l’on peut attendre de Haval ?

Alors, quelles voitures la célèbre sous-marque GWM proposera-t-elle à l’avenir ? Haval mise beaucoup sur la technologie hybride. La gamme de modèles de la marque est déjà représentée par trois voitures hybrides – Chitu (Red Rabbit), Shenshou (Mystical Beast) et H6S. De nouveaux visages viendront bientôt s’y ajouter.

Ainsi, la marque a dévoilé le Haval H6 Hybrid avec une transmission hybride DHT à 2 vitesses. Sa version plug-in est basée sur un moteur diesel de 1,5 litre et un moteur électrique d’une puissance combinée de 326 ch et 530 Nm. L’autonomie électrique varie de 55 à 100 km sur le WLTC, selon la configuration. Une version hybride conventionnelle moins chère sera également disponible à la vente. La différence de prix pour les voitures en Chine sera de 149,8-176,8 mille yuans (1,3-1,54 million de roubles). Notons que ce H6 a déjà un nouveau logo Haval. Les représentants de la marque s’attendent à ce que d’ici la fin de l’année, 40 % des sixes en vente soient hybrides.

Un autre hybride Haval, encore inconnu, sera bientôt présenté dans Celestial. Une diapositive de la présentation de la marque y fait allusion. Nous parlons peut-être de l’hybride Jolion qui est déjà en vente sur le marché thaïlandais. « Chinese Automobiles suivra de près le développement de la marque dans ce domaine.

Laisser un commentaire