Un projet souterrain en Suisse

By Amelie

Le désengorgement du trafic en ville fait partie des points les plus complexes à réaliser pour les autorités. Entre les zones ZFE, les différents modes de transports et les piétons, l’espace urbain se veut parfois complexe à réaménager pour certaines villes. De plus, ce paysage est en perpétuelle évolution avec par exemple la démocratisation des livraisons à domicile depuis de nombreuses années ou l’augmentation des mobilités douces en ville. De même, le trafic lié aux poids lourds est particulièrement polluant et contraignant sur la route. Ils ont parfois des difficultés à emprunter des routes qui ne sont pas adaptées à leur dimensions. C’est ce que la Suisse essaye de maîtriser dans son nouveau projet.

Un nouveaux projet pour le transport de marchandise en Suisse

La Suisse cherche continuellement à améliorer le quotidien des habitants et des professionnels qui transitent par le pays. Un nouvel axe d’amélioration est en cours : le transport de marchandises.

Ce nouveau projet est totalement novateur pour le pays puisqu’il va s’opérer totalement sous terre. C’est le conseil des États qui a validé ce projet auprès du gouvernement en apportant quelques modifications. Le projet a donc obtenu en février 2020 une base solide et juridique pour voir le jour. Cette idée a pour but d’agir sur deux grands plans : le transport de marchandise et le désengorgement des routes suisses.

Tout d’abord, sur le transport des marchandises, puisque celui-ci ne se fera plus sur les routes principales de Suisse mais passera par des tunnels souterrains. En effet, les engins transportant des marchandises se verront octroyer un réseau dédié de quatre voies, exploitées 24 heures sur 24, reliant les principaux centres de logistiques du plateau Suisse. Le nouveau réseau souterrain fera près de 500 kilomètres avec une exploitation totale prévue en 2045.

Le deuxième axe de ce plan d’action opérera sur le trafic routier en lui-même puisqu’il connaîtra moins d’encombrement dû à la présence des transports de marchandises sur la route. Les voies routières en ville ou inter-villes, délestées des camions, seront alors plus fluides.

Un projet futuriste aux divers enjeux

Le projet de voies souterraines est soutenu par les différents acteurs et constructeurs de Suisse. En effet, le transport de marchandise ainsi optimisé, soulagera les routes, qui sont fortement fréquentées. Cette augmentation du trafic, comme dans de nombreux pays, est en partie due à l’expansion démographique qui ne vas pas s’arrêter. De plus, ce projet soutiendra l’économie Suisse, puisqu’il assurera une meilleure distribution des marchandises, sans bouchons et retard. 

D’un point de vue concurrentiel, ce projet permettra de ne pas concurrencer de façon directe le fret ferroviaire. Il est vrai, qu’en vue de l’augmentation du trafic et de la demande en marchandise, le secteur ferroviaire peine à assurer toutes les livraisons et demandes possibles.  De ce fait, le projet de la Suisse vient à point nommé car il permettra d’alléger la charge de travail des trains de marchandises. 

Un projet innovant, qui s’adapte à la vie d’aujourd’hui qui pourrait être repris dans d’autres pays où le transports de marchandises est important.

Laisser un commentaire