Les gyropodes arrivent à Orly Sud

By Amelie

Les employés de l’aéroport parisien d’Orly Sud sont équipés, depuis cet été, de gyropodes. Ils sont utilisés comme outils de travail pour faciliter leurs déplacements dans l’enceinte de l’aéroport.

Un gain de temps

Terminal 1, terminal 2, zone de contrôle, zone de bagage, etc. Un aéroport est le lieu de différents grands espaces où fourmillent toute la journée de nombreux professionnels. Étendu sur plusieurs kilomètres carrés, « Orly sud » ne fait pas exception ! La stratégie de l’aéroport est de permettre aux personnels un déplacement rapide entre les différentes zones de la structure.  La réflexion a porté, pour les dirigeants, sur la mise à disposition d’un moyen de transport rapide, facile à manier et peu encombrant pour permettre aux employés des déplacements facilités. Des cas de figures spécifiques, et déjà observées, sont dans un premier temps visés. Par exemple l’intervention en cas de problème dans le termina pour les équipes de sécurité ou de soin.

Une formation nécessaire

Au milieu des voyageurs, dans un terminal de plusieurs centaines de mètres, le personnel utilisant les gyropodes doit faire attention. La vitesse maximale autorisée est de 10 km/h. La majorité du personnel de commandement intégré d’Orly Sud a été formé à l’utilisation de ces engins au design futuriste. Bien que faciles à manier, ils nécessitent une prise en main et un apprentissage avant la mise en pratique sur le terrain.

Pour les dirigeants de l’aéroport l’utilisation de ces moyens de locomotions petits et maniables à de nombreux intérêts. Le personnel arrive sur les lieux de l’incident de façon plus sereine, moins essoufflée et plus concentrée sur leurs objectifs pour les aider dans leurs tâches quotidiennes qui vont d’un bourrage bagage, à un évanouissement de passager ou des risques d’incendie. Chacun semble donc trouver un avantage à cette alternative de déplacement, avec des interventions plus rapides et mieux gérées.

Laisser un commentaire