Plan de mobilité durable à Valladolid

By Amelie

La mobilité durable est devenue une préoccupation partagée par la plupart des villes, surtout en Europe. Elle représente une philosophie du déplacement qui se base sur une diminution de son impact environnemental. Les municipalités, et à plus grande échelle les pays, cherchent à améliorer la qualité des transports publics pour les rendre plus attractifs, à promouvoir les modes de transport non motorisés (marche et vélo), à sensibiliser la population aux questions relatives à l’environnement, à adopter une utilisation plus rationnelle de l’espace public. Ces politiques ont pour objectif de fournir un direct sur la qualité de vie de leurs citoyens.

Un exemple à Valladolid

La ville espagnole de Valladolid a mis en place depuis nombreuses année un plan de mobilité urbaine durable (PMUD). Ce plan constitue le cadre idéal pour la mise en œuvre des mesures nécessaires à la réalisation de transports plus durables, compatibles avec le développement économique, la cohésion sociale et la protection de l’environnement.

Cependant les déplacements n’ont de cesse d’évoluer du fait du contexte économique ou sanitaire, de l’innovation technologique des transports, des travaux d’aménagement du territoire,etc. C’est ainsi qu’est né le plan PIMUVA, plan global de mobilité urbaine. Il s’agit d’un instrument de planification de la mobilité dans la ville. Son but est d’aider à la planification stratégique, de sensibiliser et informer les citoyens mais aussi l’administration publique et les agents de la mobilité. Son but est de réCe document a été élaboré entre 2001 et 2004, approuvé lors de la plénière municipale du 2 novembre 2004, intégrant déjà des horizons temporels de mise à jour à 6 ans.

En réponse à cela, le conseil municipal de Valladolid a élaboré le présent PIMUSSVA (un plan intégral pour une mobilité urbaine durable et sûre de la ville de Valladolid), qui remplace le plan actuel en tant que nouvel outil de planification de la ville pour les prochaines années, conformément à la réglementation en vigueur. ce nouveau plan utilise les données obtenues en 2015, et a demandé un travail de 6 ans avant d’être présenté au public.

« Le Conseil municipal plénier, lors de la séance du 4 mai 2021, a approuvé l’approbation initiale du Plan intégral de mobilité durable et sûre de Valladolid, promu par le Département de la mobilité et de l’espace urbain. »

Au-delà de l’adoption de mesures spécifiques, il s’agit surtout de consolider certaines orientations et sensibilités dans la gestion de la mobilité locale, de rechercher le consensus et la participation, de maintenir des orientations à long terme et d’améliorer les systèmes d’information et de décision.

Grâce à l’analyse de la mobilité dans la ville, le PIMUSSVA détermine une série de mesures qu’il est jugé nécessaire de mettre en œuvre afin d’obtenir des modes de déplacement plus durables et plus sûrs : des modes de transport qui rendent compatibles la croissance économique, la cohésion sociale et la protection de l’environnement, garantissant ainsi une meilleure qualité de vie aux citoyens de Valladolid.

Le PIMUSSVA restera en vigueur indéfiniment, même s’il sera nécessaire ou opportun de le réviser ou de l’actualiser chaque fois que les indicateurs ou variables socio-économiques municipaux et les variables spécifiques de la mobilité l’exigeront ou le recommanderont, conformément au contenu du rapport sur l’état de la mobilité qui sera publié annuellement par le Centre de mobilité urbaine.

Laisser un commentaire