Plus vite, plus longtemps pour BMW

By Amelie

BMW AG prévoit d’acheter des batteries pour véhicules électriques dans six nouvelles usines qui seront créées et gérées par des sociétés telles que Contemporary Amperex Technology Co. Ltd. et Eve Energy Co. Ces entreprises ont acceptés d’utiliser des énergies renouvelables pour construire ces nouvelles batteries, avec une pourcentage important de cobalt, nickel et lithium recyclé. Les deux usines américaines seront construites dans une zone de libre-échange aux États-Unis, au Canada ou au Mexique, a précisé BMW. Chaque installation aura une capacité de production annuelle pouvant atteindre 20 gigawattheures.

Nouvelles caractéristiques

Deux usines en Europe, en Chine et en Amérique du Nord produiront des cellules lithium-ion rondes qui permettent une plus grande autonomie et une recharge plus rapide que les cellules prismatiques que BMW utilise actuellement, a déclaré la société vendredi. Cette technologie, dont le coût est environ deux fois moins élevé, est destinée à soutenir la plateforme de VE « Neue Klasse » prévue par BMW et suit la voie tracée par Tesla Inc, qui utilise une forme cylindrique depuis un certain temps.

Le but de ce nouveau type de batterie est de diminuer le prix des batteries pour le constructeur, et par conséquent le prix de vente des voitures électrique pour le futur. L’utilsiation de matériaux recyclés pour la construction des batteries va aussi permettre de diminuer les émissions de carbone, point souvent reprochés dans la production automobile. BMW avance un chiffre de 60% de réduction des émissions de carbone pour la fabrication de ces nouvelles batteries.

Une importante amélioration technologique pour demain

« Nous nous approchons d’un énorme saut technologique« , a déclaré Frank Weber, responsable du développement chez BMW.
Cette décision s’inscrit dans la stratégie de BMW, qui diffère de celle de Tesla et de Volkswagen AG, consistant à acheter des cellules plutôt que de s’impliquer dans leur production. Avec la Neue Klasse, dont le lancement est prévu en 2025, BMW vise à prendre de la vitesse sur un marché des véhicules électriques de plus en plus concurrentiel. Les batteries font partie des principaux facteurs de coût d’une voiture électrique, et l’amélioration de la technologie a généralement permis des gains d’efficacité annuels. Cette trajectoire a été mise à mal par l’envolée du coût des matières premières, ce qui remet en question les prévisions des constructeurs automobiles, qui prévoient de vendre bientôt les voitures électriques avec une marge similaire à celle des voitures à moteur à combustion.

M. Weber a déclaré que les modèles d’entrée de gamme de la Neue Klasse pourraient également utiliser des batteries lithium-fer-phosphate, qui sont moins chères et ne nécessitent pas de nickel ou de cobalt, mais offrent une densité énergétique moindre et sont plus lourdes que les nouvelles cellules rondes. Les VE haut de gamme de la gamme auront une autonomie de 800 kilomètres et pourront être rechargés de 10 à 80 % en moins de 30 minutes, a-t-il précisé.

Laisser un commentaire