A Paris, métro by night

By Amelie

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé la mise en place de nocturnes pour le métro parisien. Il s’agira dans un premier temps d’une phase de test pendant six mois pour les Parisiens et les touristes puissent se promener dans la capitale à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Ce test concerne certaines lignes de métro et de tramway à des dates prédéfinies.

Les lignes concernées

Ainsi à partir de septembre 2019, pour une durée de six mois, c’est à dire jusqu’en mars 2020, un soir par mois des lignes de métro et de tram circuleront sans interruption. Les lignes 1, 2, 5, 6, 9 et 14 du métro, et les lignes T3a, T3b et T2 seront ouvertes du samedi 5 h 30 au dimanche 0 h 30 sans interruption.

Des jours de test

La présidente de la région a déjà donné le calendrier de ces jours d’essais : le samedi 14 septembre, le samedi 13 octobre, le samedi 9 novembre, le mardi 31 décembre, le samedi 11 janvier, le samedi 8 février et le samedi 7 mars. En plus de l’ouverture de ces lignes, les noctiliens c’est-à-dire le réseau de bus de nuit, seront renforcés pour que les Franciliens plus éloignés du centre puissent profiter de ces soirées voire nuits de test.

Il s’agit bien sûr de nuit de test, qui ressemble à celles mises en place pour la Nuit blanche ou la fête de musique, et qui demande une logique importante. C’est pour garantir la sécurité des usagers que toutes les stations des lignes concernées par l’ouverture de nuit ne seront pas ouvertes à la montée et à la descente. Les stations avec correspondances seront surement concernées, vu la difficulté de les sécuriser avec tous les couloirs de correspondances qu’elles présentent.

Laisser un commentaire