Des Tesla dans les rues de New York

En octobre 2019, la TLC ou New York City Taxi and Limousine Commission a décidé d’autoriser la mise en circulation de taxi électrique dans les rues de la grosse pomme. Tesla, avec sa Model 3, a passé la certification et répond aux critères d’appartenance aux Yellow Cab. Un retour, attendu, de l’électrique dans les rues de New York. À la fin du XIXe siècle les taxis new-yorkais, ou Yellow Cab, étaient des voitures électriques de la flotte Electric Carriage and Wagon Company. En 1907, l’âge d’or du taxi électrique est bien là avec 1000 taxis électriques qui sillonnent jour après jour les rues de New York. Des raisons économiques en particulier, et l’arrivée des moteurs à combustion, ont entraîné une modification de la flotte des taxis et fait naître la New York Taxicab Company qui se compose de voiture à essence.

La Model 3

La voiture Model 3 de Tesla, qui pourra assurer les 330 km réalisés par un taxi new-yorkais en un jour grâce à sa batterie, qui demande un faible entretien comparé à une voiture à combustion, roulera dans les rues de New York avec les macarons de la compagnie Yellow cab sur ses portières. Des superchargeurs, 11 actuellement, mais dont le nombre devrait doubler en un an, ont été installés dans différents points clefs de Manhattan, mais également dans le Bronx, à Brooklyn ou encore à Newark.

Loin d’être si simple !

À l’heure actuelle, un problème juridique se pose reposant sur l’utilisation des superchargeurs. Dans les conditions d’utilisations de la marque, on peut trouver cette information : « To help ensure that Superchargers are available for their intended use, we ask that you not charge your vehicle using a Supercharger if your vehicle is being used as a taxi ». L’usage de ces chargeurs est réservé à un usage personnel, la marque expliquant que le non-respect de cette règle peut avoir des conséquences de la simple de ne plus charger sa voiture à cet endroit jusqu’au blocage de la capacité de charge du véhicule. Cette difficulté juridique pourrait repousser les chauffeurs de taxi de New York à opter pour un véhicule électrique de la marque. Dans l’optique d’une charge impossible sur ces superchargeurs, les chauffeurs de taxi devront installer à leur domicile une prise de charge. Celle-ci à un coup, et peut ne pas être installé pour les professionnels se garant sur la voie publique et ne possédant pas de garage.

Ce premier pas vers une motorisation électrique demande encore des ajustements, en particulier de la part du constructeur. Une dernière question se pose, ces nouveaux Yellow cab seront-ils bien jaune comme le demande la réglementation de la compagnie ? Une Tesla jaune, une nouveauté !

 

More from author

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Related posts

Advertisment

Latest posts

La suisse cherche à synthétiser du GNV pour développer un carburant

Le GNV n’est peut-être pas un terme avec lequel vous êtes familier, pourtant vous l’utilisez sûrement tous les jours pour cuisiner et vous chauffer....

L’hydrogène : l’avenir du carburant alternatif ?

La crise écologique qui touche la planète demande à chacun de se poser des questions sur les solutions pour la limiter. Par exemple, réduire...

e-Palette, une réalité

Au cours du CES de 2018, l’Alliance e-Palette composée de Toyota et de grands groupes tels que Amazon ou Uber, a présenté l’e-Palette concept....

Want to stay up to date with the latest news?

We would love to hear from you! Please fill in your details and we will stay in touch. It's that simple!