La couleur au sol

By Amelie

Les passages pour piétons peints sont devenus omniprésents en tant que mesure de sécurité pour les piétons aux États-Unis et dans le monde entier. Reconnaissable de loin, les bandes blanches, incitent les piétons et les conducteurs à redoubler d’attention. Mais une tendance croissante implique que les villes abandonnent cet traditionnel passage piéton pour des options plus colorées et accrocheuses qui servent à la fois d’art et d’outils de sécurité renforcés.

Un avant goût aux États Unis

Au États Unis, un des premiers exemple mondialement connu est celui du quartier Castro à San Francisco qui est célèbre pour la cause qu’il défend et ses passages piétons qui soulignent cette implication. En effet, la ville de la côte ouest a été à l’avant-garde du mouvement, avec ses célèbres passages pour piétons arc-en-ciel. Cette idée, va toucher d’autres villes en particulier aux Etats Unis telles que San Antonio ou Philadelphie. Cependant, plus que le symbole d’une lutte pour la fierté gay et l’inclusion, la sécurité des piétons et la modification des règles d’urbanisme vont faire évoluer la mise en couleur des passages piéton.

Les passages pour piétons aux couleurs vives apparaissent dans une variété de motifs, allant des motifs géométriques aux symboles qui représentent l’histoire et la culture d’une ville, comme la vie marine peinte sur certains passages pour piétons de Long Beach, en Californie.

Un business improvement district (BID), le Downtown Long Beach Alliance (DLBA), ont apporté une contribution de 500 000 dollars au projet de revitalisation de la ville. Leur contribution avait pour but de modifier l’idée que l’on a aujourd’hui de l’asphalte standard et des passages pour piétons peints en blanc. « Nous pouvons faire quelque chose de mieux que cela, examinons quelques alternatives… Pourquoi ne pas faire quelque chose de créatif ? » a déclaré Sean Warner, responsable de la création de lieux à la DLBA. « Mon rôle au sein de la BID est d’améliorer la connectivité des piétons… Nous avons vu des œuvres d’art sur les passages piétons dans d’autres villes et nous avons pensé que c’était l’occasion idéale de repaver les rues. Ayons une toile neuve pour pouvoir mettre en œuvre l’art. »

A Denver, l’abandon de la peinture blanche a été motivée par une collecte de fond pour réunir 25 000 dollars afin d’installer un passage piéton arc-en-ciel à temps pour le festival des fiertés de la ville. À Virginia Beach, en Virginie, les artistes ont reçu des subventions pour concevoir des passages piétons créatifs, la commission des arts et des lettres a fourni la peinture pour la circulation et la protection de la police pendant la peinture de la rue, et les membres de la communauté ont participé à la peinture de la rue. Austin, au Texas, a mis en place un programme de passages piétons créatifs pour « animer les rues de la ville et en faire des lieux attrayants et sûrs pour les gens », selon le site web de la ville. Les membres de la communauté soumettent à la ville des idées de passages piétons créatifs qu’ils aimeraient voir dans leur quartier, et la ville aide le projet à avancer s’il répond aux directives en matière de conception et de matériaux. La collectivité doit prendre en charge les coûts – qui se situent généralement entre 3 000 et 5 000 dollars pour l’installation du projet et deux ans d’entretien – mais la collectivité peut demander des subventions de voisinage.

Des techniques différentes, mais une même envie

L’application de la peinture elle-même peut prendre différentes formes, certaines villes utilisant un pinceau à main levée pour la peinture prête à l’emploi, d’autres utilisant des pochoirs en métal ou en plastique pour l’application de la peinture et d’autres encore préférant un stratifié pré-imprimé, comme une pellicule rétractable. Chaque ville a ses propres exigences en matière de conception, qui consistent souvent à éviter les couleurs ou les formes qui pourraient être confondues avec les panneaux de signalisation – comme les couleurs jaune et rouge ou les formes octogonales – ou la peinture réfléchissante qui pourrait distraire les conducteurs la nuit.

La DLBA a consulté un certain nombre d’autres villes californiennes « pour voir leur processus et leur façon de procéder. Chacune d’entre elles a suivi sa propre voie et … a adopté un processus et une méthode différents », a déclaré M. Warner. Il recommande aux municipalités qui souhaitent installer des passages pour piétons artistiques de contacter les villes qui ont réalisé ce type de projet car « il y a beaucoup de variété et en découvrant ce que les autres villes ont fait, vous pouvez économiser beaucoup de temps et de tracas [au lieu] de devoir réinventer la roue ».

Aujourd’hui, Long Beach est un exemple pour les autres villes qui tentent de lancer des projets de passages piétons similaires. « Environ une fois par mois, nous recevons des demandes de renseignements d’autres villes », a déclaré M. Warner.

Les passages piétons artistiques contribuent aux efforts de création de lieux et les réactions du public sont généralement positives. « C’était difficile à réaliser dans les limites de notre budget, mais la réaction du public a été très positive », a déclaré M. Warner.

Les villes installent souvent des passages pour piétons créatifs dans le cadre d’une amélioration artistique de la communauté, voire d’un effort de valorisation de la marque municipale, mais ils peuvent également présenter des avantages en termes de sécurité par rapport aux bandes blanches classiques. Les conducteurs ont tendance à remarquer les motifs et les couleurs vives plutôt que la peinture blanche éprouvée sur l’asphalte. Comme l’explique succinctement le site Web des passages piétons créatifs d’Austin : « En plus d’être amusants, ils peuvent sensibiliser à la sécurité des piétons ».

Laisser un commentaire