Velis Electro, un futur taxi interurbain?

Le déplacement interurbain se fait généralement par les chemins terrestres, mais le futur nous permettra-t-il d’emprunter les airs ? Les avions légers semblent être une solution pour ce type de déplacement. Un moyen de locomotion original, mais qui deviendra sûrement plus banal dans les prochaines années.

Le premier avion léger électrique

En 2020, le constructeur slovène Pipistrel obtient la certification d’un appareil totalement électrique pour son avion Velis Electro. Cet appareil a été validé par l’EASA  (agence de sécurité aérienne de l’Union européenne). Il s’agit du premier avion électrique à avoir été approuvé et le seul actuellement sur le marché.  Cet avion apporte un nouveau souffle à l’économie de l’aviation aujourd’hui obligée de se renouveler à cause de la crise climatique.

Cet avion est silencieux à l’intérieur et l’extérieur et peut être utilisé, quelles que soient les conditions climatiques. Son moteur électrique ne modifie en rien le volet sécuritaire, avec des niveaux de sécurité équivalents, voire supérieurs, que des avions de même catégorie avec des moteurs conventionnels. De plus, cet avion n’a pas à rougir de ses performances. Le constructeur annonce 1 h 10 d’autonomie pour un quart d’heure de charge.

Un partenariat en Bretagne

En Bretagne, un accord a été passé en ce début d’année 2021 entre le constructeur italo-slovène pipistrelle et Green Aerolease (la nouvelle société du groupe breton W3), avec l’appui de la Fédération française aéronautique. Ensemble ils cherchent à démocratiser l’utilisation de l’aviation légère à faible coût d’émission de CO2, et à accélérer son déploiement.

Aujourd’hui l’avion Velis Electro est l’objet de courtoisie de 50 intentions de commande. Cela a permis de valider la construction de cet avion, avec une fabrication estimée par la société estime de 4 à 5 avions par mois.  Avant de répondre à la demande, 10 millions d’euros ont été investis par des investisseurs extérieurs et des banques pour mener à bien ce projet.

Un impact sur la mobilité en ville ?

Bien entendu, le développement de ce nouveau type d’avion a pour but d’innover sur le transport aérien léger tout d’abord en rajeunissant la flotte des aérodromes. Mais à plus long terme, ce moyen de transport ne pourrait-il pas être proposé pour le transport à la demande ? N’est-il pas le précurseur d’une nouvelle ère des taxis interurbains ?

More from author

LEAVE A REPLY

Svp écrivez votre commentaire !
Entrez votre nom ici svp

Related posts

Advertisment

Latest posts

Tesla et ses illuminations de mise à jour

Les voitures électriques du constructeur Tesla nécessitent une mise à jour régulière pour améliorer de nombreux points de contrôles. La force de la marque...

Velis Electro, un futur taxi interurbain?

Le déplacement interurbain se fait généralement par les chemins terrestres, mais le futur nous permettra-t-il d’emprunter les airs ? Les avions légers semblent être une...

Stellantis et Engie s’associent

Le groupe Stellantis, fusion entre PSA et Fiat Chrysler, crée en 2020 et le groupe Engie vont s'associer dans la mobilité électrique. Un défi vers...

Want to stay up to date with the latest news?

We would love to hear from you! Please fill in your details and we will stay in touch. It's that simple!